Conseils de poses

 

Les principes indiqués rassemblent un grand nombre de bonnes pratiques en thermes d’isolation, à savoir :

-éviter les ponts phoniques (en croisant ci possible les plaques).

-ne pas percer l’isolant, ni l’écraser afin d’éviter de chasser l’air emmagasiner dans l’isolant.

Vous trouverez ci joint un exemple d’isolation de sous toiture et une documentation sur l’isolation murale, pour plus de conseils, n’hésitez pas à nous écrire par email à contact@lamaisonduliege.com.

 

 

LISTE DE MATERIEL

 

 

 

LE METRE-RUBAN

Le bouton de blocage et l’enroulement

automatique sont des options très pratiques.

 

  LE CUTTER Pour couper droit, utilisez-le avec une règle métallique ou un té.

LE CORDEAU TRACEUR Cet instrument vous permettra de tracer des droites parfaites sur de plus longues distances.

LE PINCEAU Pour appliquer le vernis sur les bords et dans les angles, utilisez un pinceau plat.

LE ROULEAU Pour encoller ou vernir le liège sur de grandes surfaces, un rouleau à poils courts (souvent muni d’un manche) s’impose.

LE MAILLET DE CAOUTCHOUC Un maillet de caoutchouc vous permettra de frapper le liège sans l’endommager.

LA PONCEUSE Que votre ponceuse soit vibrante ou excentrique, équipez-la de préférence d’un sac à poussière.

LA PERCEUSE-VISSEUSE La perceuse-visseuse ou le tournevis électrique à accu vous seront fort utiles.

LE MELANGEUR Monté sur la perceuse électrique, il vous permettra de mélanger très rapidement la colle.

SPATULE (CRANTEE) + RACLETTE Spatules droite ou crantée, raclette:choisissez des modèles à lame Inoxydable
Support bois: préparation

 

LE DEPOUSSIERAGE

Les dalles de liège doivent être fixées sur un support propre et sans poussière, ceci pour permettre une bonne adhérence. Le support doit, en outre, être parfaitement plan, le liège épousant le relief sur lequel il est appliqué. Commencez par éliminer soigneusement la poussière.

 

LE PARQUET

Si vous voulez poser des dalles de liège sur un parquet (parfaitement plan), dégraissez ce dernier avec un produit approprié et poncez-le (vous pouvez pour ce faire louer une ponceuse spéciale, qui vous facilitera grandement la tâche). La couche de vernis doit être totalement éliminée.

 

LES PANNEAUX D’AGGLOMERE

Sur un plancher ou un parquet très inégaux, confectionnez un nouveau support, en panneaux d’aggloméré ou de contreplaqué d’au moins 10 mm d’épaisseur et posés perpendiculairement à la direction du liège. Vissez-les tous les 20 cm. Laissez un espace de 5 mm entre panneaux et murs (avec des cales).

 

LES JOINTS

La pose des panneaux peut ainsi avoir lieu très vite. Ce nouveau support présente néanmoins des inégalités, aux endroits des joints et des vis (que vous prendrez à tête fraisée). Rebouchez-les avec un enduit spécial (une sorte de pâte à bois à appliquer à la spatule), et poncez pour obtenir une surface lisse.

 

LE PONCAGE

Poncez enfin la totalité de la surface, avec une ponceuse vibrante ou excentrique. Il faut que le support soit parfaitement lisse. Si vous pouvez équiper votre machine d’un sac récepteur de poussière, vous vous épargnerez le plus gros du travail de nettoyage qui suit.

 

Dallage: préparation

 

OTER L’ANCIEN REVETEMENT

La moquette, les dalles de plastique, le vinyle ou le linoléum doivent être ôtés avec un produit approprié, contenant le solvant de la colle utilisée pour le revêtement. Grattez celui-ci pour l’éliminer, puis poncez (vous pouvez louer une machine lourde). Quand la surface est lisse, passez l’aspirateur.

 

LA POROSITE

Versez une goutte d’eau sur votre dallage: si, après 3 minutes, elle a été absorbée, vous devrez appliquer une couche de fond (à mélanger à de l’eau et une émulsion plastique). Appliquez-la généreusement au rouleau. Cette couche diminue l’absorption, fixe la poussière et améliore l’adhérence.

 

 

LE REBOUCHAGE

Les arêtes vives doivent être cassées avec marteau et ciseau, puis poncées. Les crevasses ou inégalités importantes doivent être comblées avec un produit de rebouchage. Ce produit sera facile à préparer si vous montez le mélangeur sur votre perceuse électrique.

 

EGALISATION DU SOL

Ce même mélangeur servira à la préparation du produit d’égalisation, que vous laisserez ensuite reposer dans le seau durant un quart d’heure. Profitez de ce délai pour reboucher les crevasses et inégalités. Le 1/4 d’heure écoulé, mélangez à nouveau soigneusement le produit d’égalisation.

 

LA COUCHE D’EGALISATION

Avec une raclette ou un balai à lame de caoutchouc, étalez-le produit d’égalisation en fine couche.

Il est ‘auto-nivelant’ et deviendra donc parfaitement plan. Selon l’état du support, vous pourrez en appliquer encore une ou deux couches (jusqu’à max. 6 mm). Laissez durcir quelques jours.

 

 

Sol de liège: la pose

 

LE TRACAGE

Les murs parfaitement rectilignes étant rares, il est conseillé de commencer la pose à partir de la deuxième rangée. Tracez pour ce faire une ligne bien droite, au cordeau traceur. Pour des dalles de 35 cm par exemple, cette ligne se situera à 25 cm du mur. Vous serez assuré d’un bon départ.

 

ENCOLLAGE DU SUPPORT

Déposez deux rangées de dalles le long de la ligne: vous verrez ainsi combien en préparer. Otez ces dalles et enduisez le sol de colle de contact, sur une largeur correspondant à deux dalles contigües. Utilisez le rouleau à poil court, et le pinceau plat pour les bords le long des murs.

 

LE COLLAGE DES DALLES

Encollez maintenant, au rouleau, le dessous des dalles, et déposez celles-ci sur le sol, face collée vers le dessus. Laissez sécher ainsi durant un quart d’heure (jusqu’à ce que la colle soit sèche au toucher). Vous pouvez encoller la série suivante pendant que la première sèche.

 

LA POSE

Posez la première dalle le long de la ligne de repère et contre le mur perpendiculaire. Etant donné que le liège, grâce à la couche de vernis dont il sera ultérieurement pourvu, ne se déformera pas lors des variations de température, vous n’avez pas de marge à prévoir le long du mur.

 

LES CORRECTIONS

La colle de contact ne permet pas en fait d’effectuer des corrections après la mise en place d’une dalle. Si une dalle n’est pas correctement posée, décollez-la à la spatule puis replacez-la comme il se doit. Frappez-la ensuite légèrement avec un maillet de caoutchouc ou de bois.

 

LA DEUXIEME DALLE

Prenez la deuxième dalle et pressez-la doucement d’une main le long de sa ligne de contact avec la première, en la tenant soulevée de l’autre main. Une fois ajustée, posez-la délicatement le long de la ligne de repère et frappez régulièrement. Ne les serrez pas trop, ou les dalles pourraient se déformer.

 

 

LES DECOUPES

Pour réaliser un motif de briquetage (en ‘demi- brique’), commencez la rangée suivante par une demi-dalle. Mesurez-la, tracez et découpez au cutter, contre une règle métallique. Incisez un peu en biais afin que sa face supérieure soit un peu plus large que l’autre. Poncez légèrement si nécessaire.

 

LE LONG DU MUR

Une fois les deux premières rangées en place, vous pouvez vous consacrer à la bande longeant le mur. Découpez les dalles avant de les encoller. Prévoyez aussi à l’avance les ouvertures pour les canalisations (utilisez si nécessaire un compas ou un gabarit). Couvrez ensuite le reste de la pièce.

 

VERNIR

Protégez les plinthes au ruban de masquage, le vernis pour liège étant très difficile à enlever.

Vernissez les bords et les angles au pinceau, les grandes surfaces au rouleau (avec manche). La couche doit être bien couvrante et remplir les joints entre les dalles. Opérez en direction de la porte.

 

TROIS COUCHES

Un sol de liège neuf doit être pourvu de trois couches de vernis, la première appliquée dans le sens de la longueur de la pièce, la deuxième et la troisième croisées. Laissez les deux premières sécher 3 à 6 heures, et la dernière 10 heures au minimum. Le sol sera assez dur au bout d’une semaine.

 

 

Liège mural en dalles

 

LE FOND

Le fond devra être sec, lisse et dépoussiéré. Les enduits neufs doivent avoir séché durant au moins deux mois.

Rebouchez les fentes et traitez les surfaces poreuses. Eliminez papiers peints et peintures écaillées. Les murs peints doivent également être poncés au papier abrasif.

 

LES JOINTS

Le traitement final du liège pour sols, au vernis polyuréthane, prévient toute déformation ultérieure: il en va autrement pour le liège en revêtement mural. Pour éviter que les dalles ne s’écartent une fois posées, stockez le liège dans la pièce où il doit être posé, au moins 48h avant les travaux.

 

LE CENTRE DU MUR

Divisez le mur en 4 surfaces égales: tracez une horizontale et une verticale parfaites se croisant en son centre. Si vous posez vos dalles en partant de ce point central, vous obtiendrez une belle unité de motif, les dalles du milieu étant entières et les dalles coupées vers l’extérieur.

 

LE COLLAGE ET LA POSE

Encollez mur et dalles à la colle de contact, laissez reposer 15 minutes. Placez la première dalle entre les deux axes; la deuxième lui sera symétrique par rapport à l’axe vertical; la troisième sera posée au-dessus de la deuxième, la quatrième au-dessus de la première, et ainsi de suite.

 

 

LE MAROUFLAGE

Couvrez d’abord la moitié supérieure du mur, puis la moitié inférieure, en procédant de manière identique. Marouflez soigneusement, en vous servant d’une bouteille ou d’un rouleau à pâtisserie.

Frottez du centre vers les bords, afin d’éliminer les bulles d’air.

 

LES DECOUPES

Voici comment découper les dalles des rangées extérieures: superposez, exactement sur la  dernière dalle en place, une nouvelle dalle. Posez sur celle-ci une autre dalle dont vous appliquerez le bord contre le mur: reportez la différence sur la dalle intermédiaire, coupez à la règle.

 

 

Le Liège en rouleaux pour murs

 

LES DIMENSIONS

Le liège en rouleau est généralement large d’un mètre pour une épaisseur de 2 à 4 mm. Il s’applique au mur comme le papier peint. Découpez des lés de la longueur voulue.

 

L’ENCOLLAGE

Choisissez une colle vinylique pour revêtement lourd et enduisez-en le mur, à l’aide d’une spatule crantée à denture large. La colle vinylique a pour avantage, contrairement à la colle de contact, de vous permettre d’effectuer des corrections, même le liège une fois en place.

 

LA POSE

Placez le lé contre le mur et marouflez-le avec une brosse de tapissier. Eliminez immédiatement les restes de colle à l’aide d’un chiffon humide.

 

L’ISOLATION ACOUSTIQUE

Le liège offre, outre ses qualités décoratives, une bonne isolation acoustique, qu’il soit placé au sol ou sur le mur. Il existe donc également des plaques de liège non pas décoratives, mais à placer comme isolant, dans un lattis par exemple, puis à masquer ensuite sous un lambris.

 

 

CONSEILS DE POSES